Bon usage des antibiotiques: une approche par compétences

Ce cours vise à apporter aux cliniciens prescrivant des antibiotiques régulièrement des connaissances et des outils pour améliorer l’utilisation de ces médicaments essentiels en pratique clinique. A l’aide de cas pratiques et scénarios cliniques courants, le cours informe des meilleures pratiques connues face aux antibiotiques. Nous verrons tout d’abord les connaissances cliniques fondamentales à une utilisation adéquate d’antibiotiques. Puis nous illustrerons l’application de ces connaissances par les cliniciens dans la prise en charge des patients atteints d’infections courantes à la lumière de cinq principes généraux de prescription des antibiotiques. Ce cours fournira une ligne de conduite pour que chaque rencontre clinique participe à la lutte contre la résistance aux antibiotiques. Notre objectif à travers ce cours est de faire de chaque clinicien un champion du bon usage des antibiotiques.

Acknowledgment: La traduction française de Bon usage des antibiotiques : une approche par compétences a bénéficié d'un financement de l'Union européenne.

Acknowledgment: The French translation of Bon usage des antibiotiques: une approche par compétences was supported with funding from the European Union.

Self-paced
Language: Français
Normative

Course information

Ce cours est également disponible dans les langues suivantes :

English - Italiano - Русский - Español

Aperçu : Bienvenue dans ce cours en ligne intitulé Bon usage des antibiotiques: approche par compétences. Comme vous le savez, les antibiotiques sauvent des vies et représentent l’une des avancées majeures du XXe siècle dans le domaine médical. Cela étant, les chiffres indiquent l’usage vertigineux et abusif des antibiotiques dans tout établissement de santé confondu. La prescription inappropriée des antibiotiques, aboutit à l’émergence des résistances bactériennes et à des impasses thérapeutiques. Afin de préserver le fonctionnement de ces médicaments “vitaux” nous nous devons tous d’adopter un usage plus précautionneux des antibiotiques. Dans un effort pour réduire l'émergence des résistances aux antibiotiques, le concept de “Bon usage des antibiotiques” désigne un nombre de pratiques ayant pour but de promouvoir l’utilisation optimale, englobant le choix de la posologie, de la voie d'administration et de la durée d'administration de ces médicaments. A cette lutte, tous les cliniciens peuvent prendre part, en prescrivant chaque type d’antibiotique de façon appropriée, notamment en informant au mieux tant leurs patients que leurs confrères sur cette réalité. Ce cours, fait de 14 modules, éclaire sur les connaissances cliniques fondamentales nécessaires à l’utilisation judicieuse des antibiotiques (voir modules A-E). Les modules suivants (F-N) illustrent l’approche que peuvent suivre les médecins pour intégrer ces connaissances à leur travail quotidien à l'aide de scénarios cliniques récurrents.

Objectifs d’apprentissage : A la fin de ce cours, les participants seront capables de comprendre les compétences principales nécessaires à l’heure de recourir aux antibiotiques face aux scénarios cliniques les plus courants.

Durée du cours : Environ 8 heures.

Certificats : Une confirmation de participation est donnée à la fin du cours.

Avertissement Ce cours n'a pas pour but de supplanter le jugement clinique et la nécessité de demander l'avis de spécialistes en maladies infectieuses ou en microbiologie, particulièrement pour la discussion et l'évaluation de cas complexes, ou pour l'évaluation des patients dont les considérations cliniques dépassent le cadre de la plupart des lignes directrices. L'OMS décline expressément toute responsabilité, et n'assume aucune responsabilité, pour tout dommage, perte, blessure ou responsabilité de quelque nature que ce soit résultant du fait que vous vous êtes fié aux informations contenues dans ce cours. L'OMS n'approuve pas spécifiquement les tests, directives, traitements ou procédures mentionnés dans ce cours.

EU flag

Acknowledgment: La traduction française de Bon usage des antibiotiques : une approche par compétences a bénéficié d'un financement de l'Union européenne.

Acknowledgment: The French translation of Bon usage des antibiotiques: une approche par compétences was supported with funding from the European Union.

Course contents

  • Module A : Introduction:

    A la fin de ce module, les participants seront capables de décrire le sujet du cours et présenter les compétences de base.
  • Module B : Les principes de bonne prescription des antibiotiques:

    A la fin de ce module, les participants seront capables (i) de définir les principes d’un usage empirique approprié des antibiotiques, (ii) de prendre en compte les facteurs liés aux patients et les facteurs épidémiologiques lors de la prescription d’antibiotiques, (iii) et d’utiliser des données cliniques et de laboratoire pour évaluer au cours de la prise en charge des patients que les antibiotiques soient le recours le plus approprié.
  • Module C : Pharmacologie des antibiotiques pour les cliniciens : Sélection de thèmes:

    A la fin de ce module, les participants seront capables (i) de définir les principes essentiels en pharmacocinétiques/pharmacodynamiques des antibiotiques (ii) de définir la biodisponibilité orale des antibiotiques (iIi) d’illustrer le concept d’antibiotiques temps-dépendants, et (iv) de décrire l’optimisation de l’usage des bêta-lactamines en utilisant la perfusion continue.
  • Module D : La résistance aux antibiotiques pour les cliniciens:

    A la fin de ce module, les participants seront capables (i) d’énumérer les différents mécanismes permettant aux bactéries de développer des résistances aux antibiotiques, (ii) d’illustrer l’émergence et la dissémination mondiale des bactéries résistantes aux antibiotiques, et (iii) démontrer l’usage des recommandations cliniques dans le choix de traitements antibiotiques empiriques - un outil pour les cliniciens dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques.
  • Module E : Les allergies aux antibiotiques:

    A la fin de ce module, les participants seront capables (i) de reconnaître qu’en majorité les allergies à la pénicilline signalées ne sont pas confirmées sur la base d’examens, exposant de manière injustifiée les patients à des préjudices, (ii) de comprendre à quel moment des tests diagnostiques -ex. tests cutanés- sont indiqués pour confirmer des allergies antibiotiques, et (iii) d’employer une stratégie pour déterminer si les céphalosporines peuvent être administrées chez des patients présentant des allergies rapportées aux pénicillines.
  • Module F : Les infections urinaires:

    A la fin de ce module les participants seront capables (i) de comprendre l’occurrence fréquente et les implications de culture d’urines positives et de bactériuries asymptomatiques, (ii) d’illustrer la complexité de la lecture des analyses et cultures d’urines à l’appui du diagnostic des infections urinaires, et (iii) d’illustrer l’usage de l'antibiogramme local et des recommandations sur la résistance aux antibiotiques dans la gestion des infections urinaires.
  • Module G : Les infections respiratoires communautaires:

    A la fin de ce module, les participants seront, d’une part, (i) capables d’effectuer un examen initial approfondi afin de différencier les infections respiratoires d’origine virale des infections bactériennes afin d’établir un traitement antibiotique empirique approprié, en soulignant l’importance d’établir un diagnostic précis, d’autre part, (ii) d’utiliser les données cliniques et microbiologiques du patient pour réévaluer la pertinence du traitement antibiotique entrepris, et, enfin, (iii) de souligner le rôle de la vaccination et de l’hygiène des mains dans la prévention des infections des voies respiratoires inférieures et le rôle des cliniciens dans l’éducation de leurs patients quant à ces interventions.
  • Module H : Infections de la peau et des tissus mous :

    A la fin de ce module, les participants seront capables de (i) comparer les stratégies épidémiologiques et de gestion des infections de la peau et des tissus mous purulentes et non purulentes pour souligner les options de bon usage des antibiotiques, (ii) d’identifier des présentations cliniques nécessitant des prélèvements pour mise en culture, et, (iii) de démontrer les opportunités d’optimisation d’usage des antibiotiques pour le traitement des infections de la peau et des tissus mous.
  • Module I : Les septicémies:

    A la fin de ce module, les participants seront capables (i) de décrire les bonnes pratiques de prélèvement d’hémocultures afin de réduire les risques de contamination pouvant mener à un usage inapproprié des antibiotiques, (ii) d’avoir recours au méthodes visant la prescription appropriée d’antibiotiques chez les patients atteints de septicémie, et (iii) de démontrer les opportunités de collaboration existantes entre les cliniciens et les microbiologistes afin d’atteindre le double objectif de bon usage des antibiotiques et des tests diagnostiques.
  • Module J : Antibioprophylaxie chirurgicale:

    A la fin de ce module, les participants seront capables (i) de présenter les principes d’utilisation des antibiotiques en prophylaxie chirurgicale, (ii) de décrire comment les protocoles mis en place dans chaque institution peuvent améliorer l’usage des antibiotiques en prophylaxie chirurgicale, (iii) de souligner l’importance de l'administration d'antibiotiques préopératoires et de limiter la durée de traitement post-chirurgical.
  • Module K : Pharyngite aiguë chez l’adulte et l’adolescent:

    A la fin de ce module, les participants seront capables (i) de comprendre l’épidémiologie des étiologies infectieuses de la pharyngite aiguë, (ii) d’utiliser des scores cliniques de prédiction et des analyses microbiologiques pour identifier les personnes pouvant bénéficier d’un traitement antibiotique, et (iii) d’identifier des outils de communication utiles pour éduquer les patients au sujet de leur diagnostic et de l’usage approprié des antibiotiques.
  • Module L : Diarrhée infectieuse aiguë:

    A la fin de ce module les participants seront capables (i) de reconnaître le nombre limité de scénarios de diarrhée aiguë qui nécessitent un traitement aux antibiotiques, (ii) d’utiliser les données de sensibilité pour déterminer le traitement empirique approprié pour la diarrhée du voyageur et, lorsqu’indiqué, pour l’automédication, (iii) et de comprendre le rôle qu’ont les cliniciens dans la réduction du recours aux antibiotiques achetés sans prescription pour la diarrhée aiguë.
  • Module M : La pneumonie acquise sous ventilation mécanique :

    A la fin de ce module, les participants seront capables (i) de comprendre pourquoi l’émergence de la résistance en milieu hospitalier met en danger les patients atteints d’infections nosocomiales telles que la pneumonie acquise sous ventilation mécanique, dite PAVM, (ii) d’illustrer l’importance d’obtenir de bons échantillons pour la culture et l’analyse de ces résultats pour optimiser l’usage d’antibiotiques, et (iii) d’insister sur la durée appropriée de traitement de la pneumonie acquise sous ventilation mécanique.
  • Module N : L’otite moyenne:

    A la fin de ce module, les participants seront capables (i) de comprendre l’importance d’un examen clinique précis pour distinguer les affections de l’oreille moyenne répondant aux antibiotiques de celles n’y répondant pas, (ii) de souligner la nécessité de suivre les recommandations cliniques basées sur des éléments empiriques dans le traitement de l’otite moyenne aiguë et de l’otite moyenne séro-muqueuse, et (iii) de proposer des stratégies thérapeutiques sans antibiotiques et des mesures préventives pour les patients atteints d’otite moyenne aiguë.
  • Crédits du cours:

    Cours élaboré avec la contribution technique de Marisa Holubar, MD MS & Prof. Stan Deresinski, MD (Stanford University School of Medicine); Elizabeth Robilotti, MD MPH (Memorial Sloan Kettering Cancer Center), Tjalling Leenstra, MD PhD (WHO Collaborating Centre for Antimicrobial Resistance Epidemiology and Surveillance Centre for Infectious Disease Control National Institute for Public Health and the Environment The Netherlands), Muna Abu Sin, MD, MSc (Robert Koch-Institute); Hrachuhi Ghazaryan, MD (Yerevan State Medical University) • Conseillers responsables de l'OMS : Saskia Nahrgang, MD, MPH (Technical Officer, Programme Control of Antimicrobial Resistance WHO Regional Office for Europe) & Danilo Lo Fo Wong, PhD (Programme Manager, Programme Control of Antimicrobial Resistance WHO Regional Office for Europe) • La traduction française de ce cours a été effectuée par : Cécilia Walanga (Univ. Limoges, INSERM, CHU Limoges, France), Yohann Lacotte, PhD, Olivier Barraud, PhD, & Prof. Marie-Cécile Ploy (Univ. Limoges, INSERM, CHU Limoges, France, and EU-JAMRAI).

Enroll me for this course

The course is free. Just register for an account on OpenWHO and take the course!
Enroll me now
Learners enrolled: 4238

Certificate Requirements

  • Gain a Confirmation of Participation by completing at least 80% of the course material.