Élimination du paludisme

Tous les programmes de lutte contre le paludisme au niveau national ou sous-national doivent être orientés vers les activités et les stratégies dynamiques nécessaires pour interrompre la transmission de la maladie, prévenir sa réapparition et obtenir la certification de l’OMS. Ce cours couvre tous les domaines techniques pertinents, y compris, mais sans s’y limiter, la biologie, l’immunologie et l’épidémiologie des plasmodies ; la surveillance et la riposte ; la prise en charge des cas ; la lutte antivectorielle et la surveillance entomologique ; les stratégies d’accélération ; la stratification pour adapter les interventions ; ainsi que la gestion et la planification d’un programme d’élimination.

Crédits photos : OMS / Christine McNab

Self-paced
Language: Français
Malaria

Course information

Ce cours est disponible en:

English - Español - العربية

Vue d’ensemble : Le programme vise à doter les participants des connaissances et des compétences nécessaires pour planifier, mettre en œuvre, surveiller et évaluer un programme visant à éliminer le paludisme et à prévenir la réapparition de la transmission. Le programme de formation est conçu pour les professionnels de la santé responsables de la planification, de la gestion, de la mise en œuvre ou de l’évaluation des programmes de lutte contre le paludisme ou des programmes d’élimination du paludisme.

Certificats : Une confirmation de participation est disponible pour les participants qui complètent 100 % du matériel de cours.

Traduit en français de Malaria elimination, 2022. L'OMS n'est pas responsable du contenu ou de l'exactitude de cette traduction. En cas de divergences entre la version en anglais et sa traduction en français , la version originale en anglais fera foi et sera considérée comme la version authentique.

What you'll learn

  • Expliquer comment l’épidémiologie du paludisme évolue à mesure que des zones se rapprochent de l’élimination ;
  • Décrire les principes, les objectifs, les activités principales et les stratégies dynamiques nécessaires pour interrompre la transmission de la maladie, prévenir sa réapparition et obtenir la certification de l’OMS ;
  • Décrire les composantes clés des programmes d’élimination du paludisme dans les principaux domaines techniques, y compris la prise en charge des cas, la lutte antivectorielle et la surveillance entomologique, la surveillance et la riposte, la chimioprévention et la stratification, afin d’adapter les interventions antipaludiques ;
  • Expliquer comment gérer et planifier un programme d’élimination du paludisme, impliquer les communautés, développer une collaboration multisectorielle et susciter un engagement politique en faveur de son élimination.

Course contents

  • Vue d’ensemble de la formation sur l’élimination du paludisme:

    Cette introduction présente les objectifs du cours et le public ciblé, ainsi que les différents sujets ou unités qui seront abordés.
  • Unité 0 : La logique de l’élimination du paludisme:

    À la fin de cette unité, les participants pourront décrire l’évolution de la répartition géographique et du fardeau du paludisme au fil du temps, expliquer les bénéfices attendus pour leur pays de l’élimination du paludisme, et décrire l’évolution du paludisme si les pays s’approchent de son élimination sans y parvenir complètement.
  • Unité 1 : Principes et objectifs de l’élimination du paludisme:

    À la fin de cette unité, les participants pourront expliquer la différence entre la lutte contre le paludisme, son élimination, la certification, sa réapparition et son éradication, dresser la liste des étapes et des objectifs de la Stratégie technique mondiale de lutte contre le paludisme 2016-2030 pour l’élimination du paludisme, expliquer le concept du continuum de transmission du paludisme et sa relation avec son élimination, et décrire les principes clés de l’élimination du paludisme.
  • Unité 2 : Biologie, immunologie et épidémiologie des plasmodies dans les régions sur la voie de l’élimination:

    Ce module se compose de deux unités : A : Biologie et immunité des plasmodies et B : Évolution des modèles épidémiologiques et géographiques. À la fin de l’unité 2A, les participants pourront décrire le cycle de vie de base de Plasmodium spp., indiquer la durée des principaux intervalles dans les cycles de vie de P. falciparum et de P. vivax, préciser les caractéristiques biologiques particulières de P. vivax et de P. falciparum qui favorisent ou entravent l’élimination de la maladie, décrire la manière dont l’immunité est acquise, et les différences entre l’immunité innée et l’immunité adaptative dans le cadre du paludisme. À la fin de l’unité 2B, les participants pourront décrire les changements dans la population à risque d’infection et de maladie due au paludisme à mesure que les zones approchent de l’élimination, expliquer l’évolution de la répartition géographique du paludisme à mesure que la transmission diminue à des niveaux très faibles et expliquer pourquoi la transmission du paludisme se concentre davantage le long des régions frontalières à mesure que la transmission diminue.
  • Unité 3 : Prise en charge des cas de paludisme dans les régions sur la voie de l’élimination:

    Ce module se compose de deux unités : A : Diagnostic et traitement et B : Assurance qualité des méthodes de diagnostic et surveillance de l’efficacité des médicaments. À la fin de l’unité 3A, les participants pourront : expliquer les adaptations de la prise en charge des cas aux différents niveaux de transmission, expliquer la différence entre les définitions sensibles et spécifiques des cas présumés, préciser les deux méthodes de diagnostic recommandées dans les régions où l’on cherche activement à éliminer le paludisme, de comprendre et décrire les raisons pour lesquelles une seule dose faible de primaquine est utilisée pour P. falciparum dans ces mêmes régions. À la fin de l’unité 3B, les participants pourront : énoncer les éléments essentiels des systèmes de contrôle et d’assurance de la qualité pour les produits de diagnostic dans les régions où l’on cherche activement à éliminer le paludisme, expliquer comment effectuer une vérification croisée des résultats des lames utilisées pour le diagnostic par microscopie du paludisme, énoncer les éléments d’un processus de vérification des résultats de tests de diagnostic rapide et décrire le système de surveillance intégrée de l’efficacité des médicaments dans les régions où l’on cherche activement à éliminer le paludisme.
  • Unité 4 : Lutte antivectorielle et surveillance entomologique dans les régions sur la voie de l’élimination du paludisme:

    Ce module se compose de deux unités : A : Biologie des moustiques et lutte antivectorielle ; B : Surveillance entomologique et suivi et évaluation de la lutte antivectorielle. À la fin de l’unité 4A, les participants pourront : expliquer le cycle de vie des moustiques vecteurs et comment les différentes interventions de lutte antivectorielle exploitent ou profitent des divers comportements des moustiques ; expliquer le lien entre les concepts de capacité vectorielle et de réceptivité ; expliquer quelles interventions de lutte antivectorielle sont recommandées pour un déploiement à grande échelle et lesquelles sont considérées comme accessoires ; expliquer la diffusion de la résistance aux insecticides et ses répercussions potentielles sur les interventions de lutte antivectorielle ; et décrire les analyses que doivent entreprendre les pays avant de se focaliser sur la lutte antivectorielle. À la fin de l’unité 4B, les participants pourront : décrire les principales questions programmatiques liées à l’élimination qui nécessitent des données entomologiques ; établir les indicateurs prioritaires de la surveillance entomologique dans un contexte d’élimination et dans la période après l’élimination ; expliquer les principaux éléments de conception d’un système de surveillance entomologique ; et expliquer comment suivre et évaluer l’efficacité de la pulvérisation intradomiciliaire d’insecticides à effet rémanent (PID) et des moustiquaires imprégnées d’insecticide (MII).
  • Unité 5 : Surveillance et riposte dans les régions sur la voie de l’élimination du paludisme:

    Ce module se compose de cinq unités : A : Présentation des caractéristiques de la surveillance et des stratégies pour la mettre en œuvre ; B : Détection des cas ; C : Notification, investigation et classification des cas ; D : Stratégies de réaction ; E : Investigations, classification et riposte relatives aux foyers. À la fin de l’unité 5A, les participants pourront : comparer les objectifs de surveillance à mesure qu’ils évoluent en fonction du niveau de transmission ; décrire l’évolution de certaines caractéristiques des systèmes de surveillance aux différents niveaux de transmission ; et décrire les étapes de base de la surveillance en temps qu’intervention dans les régions où l’on cherche activement à éliminer le paludisme. À la fin de l’unité 5B, les participants pourront : préciser le rôle de la détection passive et active des cas dans l’élimination du paludisme ; décrire les considérations clés pour construire une définition des cas présumés ; faire la distinction entre les stratégies proactives et réactives de la détection des cas ; et identifier les populations pour lesquelles une détection active des cas peut être nécessaire pour parvenir à l’élimination. À la fin de l’unité 5C, les participants pourront : énoncer les objectifs de notification des cas et d’investigation des cas ; décrire les éléments clés du processus d’investigation des cas ; expliquer comment déterminer la période probable de l’infection à l’aide de la connaissance de l’espèce parasitaire et de la période d’incubation ; et classer les cas en fonction du lieu probable de l’infection déterminé au cours de l’investigation des cas. À la fin de l’unité 5D, les participants pourront : expliquer comment les cas de paludisme se regroupent à de très faibles niveaux de transmission ; décrire les stratégies recommandées à proximité ou autour des cas de paludisme confirmés ; et expliquer comment ajouter la détection réactive de cas aux autres stratégies de réaction. À la fin de l’unité 5E, les participants pourront : décrire les objectifs de l’investigation sur un foyer et le moment où une telle investigation devient nécessaire ; définir un foyer de transmission du paludisme dans votre pays ; énoncer les composantes d’une investigation sur un foyer qui orientent la préparation d’un plan de microriposte visant à interrompre la transmission ; et définir les différents types de foyers et de décrire l’objectif d’un registre de foyer.
  • Unité 6 : Chimioprévention pour accélérer l’élimination du paludisme:

    À la fin de cette unité, les participants pourront : expliquer comment la chimioprévention permet à la fois de guérir les infections existantes et de prévenir l’apparition de nouvelles infections ; décrire pourquoi et dans quelles circonstances différentes stratégies de chimioprévention sont recommandées pour l’élimination du paludisme ; et préciser les facteurs critiques qui optimisent l’influence de la chimioprévention sur la réduction de la transmission dans les programmes d’élimination du paludisme.
  • Unité 7 : Mobilisation de la population pour l’éradication du paludisme:

    À la fin de cette unité, les participants pourront : décrire les différentes caractéristiques des communautés qui sont parties prenantes dans l’élimination du paludisme ; expliquer les différents rôles que les communautés peuvent jouer dans l’élimination du paludisme ; identifier les quatre stratégies de mobilisation de la population et fournir des exemples de chacune d’elles ; et expliquer comment l’élimination du paludisme peut être réalisée sans stigmatisation.
  • Unité 8 : Collaboration multisectorielle et engagement politique pour l’élimination du paludisme:

    À la fin de cette unité, les participants pourront : expliquer comment les secteurs extérieurs à la santé sont liés à l’élimination du paludisme et à la prévention de sa réapparition; décrire l’objectif d’une collaboration multisectorielle dans le contexte de l’élimination du paludisme et de la prévention de sa réapparition ; et expliquer la manière d’élaborer une stratégie pour susciter un engagement politique.
  • Unité 9 : Prévention de la réapparition de la transmission du paludisme:

    À la fin de cette unité, les participants pourront : expliquer les concepts de réceptivité, de taux ou de risque d’importation, de potentiel paludogène et de réapparition de la transmission du paludisme ; expliquer les différentes méthodes pour estimer la réceptivité et le taux ou risque d’importation ; expliquer comment maintenir la vigilance vis-à-vis du paludisme après son élimination ; et décrire les rudiments des programmes de santé des voyageurs.
  • Unité 10 : Stratification pour adapter les combinaisons d’interventions dans les régions en voie d’élimination du paludisme ou de prévention de sa réapparition:

    À la fin de cette unité, les participants pourront : décrire la différence entre la stratification épidémiologique et la stratification pour adapter les interventions ; préciser le but de la stratification et ses caractéristiques importantes ; expliquer en quoi la stratification permet aux différentes régions d’un pays de progresser vers l’élimination à leur propre rythme ; et expliquer en quoi la stratification pour la prévention de la réapparition du paludisme nécessite des informations sur le potentiel paludogène.
  • Unité 11 : Planification et gestion d’un programme d’élimination du paludisme:

    À la fin de cette unité, les participants pourront : expliquer les principaux défis en matière de gestion qui sont propres aux programmes d’élimination du paludisme ou qui y jouent un rôle important ; énumérer les éléments-clés des bonnes pratiques de gestion dans les programmes d’élimination du paludisme ; préciser les rôles potentiels des comités nationaux ; et décrire le cycle de planification et d’apprentissage et l’élaboration des principaux plans, politiques techniques et lignes directrices des programmes d’élimination du paludisme.
  • Unité 12 : Innovation et recherche pour l’élimination du paludisme:

    À la fin de cette unité, les participants pourront : décrire l’importance de l’innovation et de la recherche pour l’élimination et l’éradication du paludisme ; préciser les objectifs de la recherche opérationnelle et sur la mise en œuvre ; décrire le rôle du programme national de lutte antipaludique dans les activités de recherche ; et identifier les principaux défis en matière d’élimination du paludisme susceptibles de nécessiter de nouveaux outils ou de nouvelles stratégies.
  • Unité 13 : Certification OMS de l’élimination du paludisme:

    À la fin de cette unité, les participants pourront : nommer les deux critères de certification de l’élimination du paludisme ; décrire la procédure de certification de l’élimination du paludisme ; définir la vérification sous-nationale et expliquer ses points communs et ses différences avec la certification de l’OMS ; et résumer les exigences des pays après la certification.

Enroll me for this course

The course is free. Just register for an account on OpenWHO and take the course!
Enroll me now
Learners enrolled: 1079

Certificate Requirements

  • Gain a Confirmation of Participation by completing at least 100% of the course material.